Qu’est-ce qui provoque la nitration des huiles pour moteurs à gaz et comment l’éviter ?

La nitration est une dégradation indésirable de l’huile moteur qui se produit dans un environnement pauvre en oxygène. Elle entraîne la formation de dépôts et peut déboucher à terme sur une réduction des performances du moteur et un endommagement de ses éléments. Découvrez comment détecter, éviter et résoudre la nitration dans votre moteur à gaz.

La nitration est une forme de dégradation de l’huile survenant dans les moteur à gaz stationnaires et qui est provoquée par une réaction de l’huile avec le NOx gazeux produit pendant la combustion.

Comment se produit la nitration dans les moteurs à gaz

Les températures élevées de fonctionnement des moteurs à gaz peuvent entraîner la réaction de l’azote (N2) et de l’oxygène (O2) atmosphérique, qui forme des oxydes d’azote (NOx). Il y a nitration lorsque l’huile commence à se saturer de composés tant solubles qu’insolubles d’oxyde d’azote.

Quand l’huile de base réagit avec l’azote, deux types de composés d’azote sont formés.

  • Nitrates organiques : Lorsque le moteur est en marche, l’huile lubrifie les parois du cylindre et en est chassée par le segment racleur. Ces composants se retrouvent dans le carter où ils forment des boues et des vernis. Quand le point de saturation est atteint, ils précipitent et forment des nitrates organiques.
  • Composés azotés : La formation de ces composés est provoquée par des fuites au niveau du piston, la fuite de gaz d’échappement dans l’huile, la fuite de joints du turbocompresseur, le manque d’huile, etc.

Comment détecter, éviter et résoudre la nitration dans les huiles de moteurs à gaz ?

Il est important de détecter et résoudre un problème de nitration à un stade précoce pour éviter une diminution des performances ou des dommages au moteur.

Une inspection visuelle des culbuteurs, de la zone des soupapes et de la jupe du piston d’un moteur est une méthode facile pour détecter une nitration. Si vous détectez des dépôts de couleur ambre à marron, cela signifie probablement qu’il y a de la nitration.

Des modifications apparentes des indicateurs de performances, comme une consommation anormale d’huile, une baisse des performances du moteur ou une réduction de la durée de vie du filtre, peuvent également être les indices de la présence éventuelle de nitration.

Vous devez éviter la nitration dans votre moteur à gaz ?

Facteurs influençant la nitration de l’huile des moteurs à gaz

La nitration de l’huile des moteurs à gaz peut s’expliquer de différentes façons. Prenez en compte les facteurs suivants pour détecter et éviter la nitration :

  • Ventilation du carter moteur :  Améliorer la ventilation du carter permet d’éviter le contact entre le NOx et l’huile.
  • Température des parois du cylindre : Les nitrates organiques se forment essentiellement sur le film d’huile sur la paroi du cylindre. La nitration survient habituellement aux températures de paroi du bas cylindre.
  • Étanchéité des segments du piston : Des segments de piston en mauvais état entraînent la fuite de gaz de combustion vers le carter. Cela augmente la formation de composés azotés.
  • Température du carter d’huile : Les fuites de gaz vers le carter peuvent entraîner une réaction entre le NOx et l’huile. La probabilité de nitration augmente lorsque la température du carter d’huile est basse.
  • Type d’huile de base : Les huiles de base présentant une structure hydrocarbonée saturée, comme les huiles de base hydrotraitées du groupe II (p. ex. la série Q8 Mahler G) et les huiles de base hydrocraquées du groupe III (p. ex. la série Q8 Mahler GR), sont moins sujettes à la nitration.

Comment Q8Oils évite les problèmes de nitration dans votre moteur à gaz

La meilleure façon de protéger votre moteur à gaz contre les effets de la nitration consiste à effectuer régulièrement une analyse de l’huile.

Chez Q8Oils, nous avons mis au point le Service d’analyse de routine Q8 (QRAS) pour vous aider à atteindre le meilleur niveau possible de productivité et de fiabilité.

Une autre manière d’éviter les problèmes de nitration consiste à effectuer des entretiens réguliers et des inspections précises de votre moteur à gaz. Avec notre service d’endoscopie, nous utilisons des instruments optiques pour inspecter la plupart des éléments de vos moteurs à gaz, sans devoir les mettre à l’arrêt. Les résultats obtenus permettent une identification anticipée de tout dysfonctionnement à venir.

L’utilisation d’une huile performante pour moteurs à gaz est essentielle pour éviter la nitration. Les huiles pour moteurs à gaz Q8 Mahler sont formulées à partir d’huiles de base des groupes II et III, qui offrent une bonne résistance naturelle à la nitration. La technologie chimique propre de Q8 Mahler permet de réduire l’impact préjudiciable de la nitration, par exemple en évitant l’augmentation de l’acidité.

Joris van der List

De notre expert Joris van der List

Aprés 8 ans de service à notre institut de recherche Q8, Joris van der List a rejoint la division lubrifiants (Q8Oils) en 2011 pour devenir notre expert technique dans le marché de l'Energie (avec un cursus d'ingénieur mécanique).

Poser une question à Joris van der List


Suggérez un topic