L’importance de la spécification MB 229.52

Kirsten Lykke Bach 14 août 2020 Automotive, Voitures
MB 229.52

Les mots Mercedes Benz sont synonymes de qualité. Il n’est donc pas surprenant que les homologations MB, gérées par Daimler, exigent des lubrifiants moteur performants et de haute qualité.

La spécification MB229.52 n’y fait pas exception. Introduite en 2012, elle a été conçue pour une utilisation dans les véhicules équipés de dispositifs de retraitement des gaz d’échappement très avancés et qui répondent aux exigences Euro 6. Ces dispositifs ont été spécialement conçus pour être utilisés sur les véhicules Mercedes Benz équipés de la technologie diesel BlueTEC. Pour répondre à ces exigences, le lubrifiant doit être formulé avec des niveaux plus faibles de soufre et de phosphore, ainsi que d’éléments métalliques génèrant les cendres sulfatées lors de la combustion.

Toutefois, ce n’est pas la seule exigence nécessaire pour obtenir une homologation MB229.52. L’amélioration de l’économie de carburant est également une condition pour cette spécification exigeante : une diminution de consommation d’au moins 0,7 % par rapport au lubrifiant MB229.51 équivalent est nécessaire.

La spécification MB229.52 a été développée dans le but d’offrir des performances et une protection sur toute la ligne.
S’appuyant sur la base de référence de l’ACEA C3, la spécification offre des performances accrues en matière de résistance à l’oxydation, à l’usure et à la corrosion.

L’oxydation est particulièrement préoccupante dans les moteurs modernes étant donné que les densités de puissance ont augmenté de façon spectaculaire ces dernières années. La suralimentation, par exemple, est maintenant courante dans les véhicules à moteur essence et diesel mais ces dispositifs fonctionnent à des températures extrêmement élevées. Un lubrifiant moteur minéral traditionnel s’oxyderait rapidement, ce qui entraînerait un épaississement de l’huile, la formation de dépôts, de boues et de sous-produits d’oxydation nuisibles. Pour satisfaire au régime d’essai MB229.52, le lubrifiant doit être capable de résister aux températures et aux pressions rencontrées dans les moteurs modernes. En outre, la spécification MB 229.52 est également conçue pour tenir compte des carburants biodiesel, où il y a une propension encore accrue à l’oxydation.

Lors du choix d’une huile moteur, il est essentiel d’utiliser une huile entièrement approuvée pour la spécification MB229.52 par Daimler et de confirmer cette approbation en vérifiant son entrée dans le système MB BeVo-ONLINE, géré par Daimler pour contrôler et approuver les fluides de service appropriés.

Q8Oils présente : Q8 Formula Prestige V 5W-30

  • Consommation de carburant optimale (gains jusqu’à 2,28 %)
  • Entièrement compatible avec les dispositifs de retraitement tels que les filtres à particules essence (GPF)
  • Protection supérieure contre le LSPI
  • Réussite du programme d’essai VW Baumuster 2020
Kirsten Lykke Bach

De notre expert Kirsten Lykke Bach

Demander à Propose un sujet